Rdc/Politique – GFE: Mireille Masangu Bibi Muloko mène une politique d’inclusion dans son ministère !

La Ministre du Genre, Famille et Enfants, Mireille Masangu Bibi Muloko, a reçu successivement mardi 16 courant dans son cabinet de travail les responsables de l’agence Suédoise pour la paix et la sécurité et le collectif des associations féminines de la région des Grands lacs.

Béatrice kuyigwa 

La ministre Mireille Masangu Bibi Muloko a ouvert sa journée de mardi 16 mai à recevoir, en première audience, deux responsables de l’Agence suédoise pour la paix et la sécurité, Sandra Johansson, chargée de femme, paix sécurité et Indira Sarah Wester, spécialiste femme – Paix et sécurité dans cette structure. Elles ont apporté un concept anglais  » GREL », Il s’agit d’un programme qui vise à préparer les chefs en général à diriger un travail d’égalité Homme et femme.

« La rencontre d’aujourd’hui a porté sur l’introduction d’un concept qui s’appelle » GREL », qui est un programme qui vise les chefs, en général pour montrer, comment ils peuvent diriger un travail d’égalité Homme – Femme. Donc, c’est un concept innovant qui n’est pas comme les autres formations qui ont été fournies précédemment. Mais, celui-ci porte spécifiquement sur les leaders. C’est une formation pour le leadership « , a déclaré Sandra Johansson.

Mireille Masangu Bibi Muloko a par la suite reçu la délégation du Collectif des associations féminines de la Région des Grands lacs. Elles ont abordé la question de la célébration de l’an deux, du lancement de la campagne » tolérance zéro  » contre le crime VSBG et l’impunité des auteurs de ce crime et l’évaluation du plan d’action de Kampala, instituant la tolérance zéro.

« Nous avons abordé la question de la célébration de deux ans du lancement de la campagne  » Tolérance zéro » contre le crime VSBG et l’impunité de leurs auteurs. Il était question de voir dans quelle mesure la COCAFM Grand lac, pourrait travailler avec le ministère du Genre, afin de porter de façon visible les avancées que la Rdc a enregistré, suite au lancement de cette campagne », a affirmé Indira Sarah Wester.

Et d’ajouter » Nos préoccupations ont été bien reçues par la ministre Mireille Masangu Bibi Muloko et nous avons trouvé plusieurs pistes de solutions entre la COCAFM Grand lac et le ministère. Nous allons travailler ensemble, afin que d’ici deux ans, nous ayons un rapport d’évaluation de cette campagne et évaluer le plan d’action de Kampala, puisque la campagne  » tolérance zéro »est partie de la déclaration de Kampala. Il sera l’occasion d’évaluer le texte signé par les chefs d’État de Grand lac, dans le cadre du CRGL.

Et l’Asbl rien sans les femmes, conduite par son coordonnatrice, Fifi Baka a bouclé la série des audiences accordées.

La coordonnatrice de l’Asbl rien sans les femmes, Fifi Baka laisse entendre que :  » Nous avons échangé avec la Ministre du Genre sur les différentes activités que nous menons, pour voir comment est ce qu’on peut bénéficier de l’assistance, du conseil et de l’orientation de la ministre. Rien sans les femmes, travaille sur la représentation égalitaire entre l’homme et la femme dans les instances de prise des décisions. Et l’excellence nous a rassuré son accompagnement pour promouvoir les activités que nous faisons en faveur des droits des femmes ».

Dans toutes ces audiences, Mireille Masangu Bibi Muloko suit avec une attention soutenue tous les matières qui touchent à la femme, la jeune fille, le genre et la famille. L’exemple le plus éloquent, c’est la visite effectuée au site des déplacés de Kwamouth, vivant à Kinkole, dans la commune de la N’sele, où elle a fait des dons en faveur de 700 familles en difficulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *