Rdc/Processus électoral – validation fichier électoral : Dénis Kadima fait le compte rendu à Sama Lukonde !

Le président de la Commission Électorale Nationale et indépendante « Ceni » est allé rendre compte au Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde du dépôt au parlement de l’avant-projet sur la répartition des sièges et la suite du processus. Ce, après la validation du fichier électoral par les experts indépendants.

Jean Claude ntwali 

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a reçu en audience, ce mardi 23 mai 2023, à la Primature, le président de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), Dénis Kadima, pour parler de la suite du processus électoral en République démocratique du Congo.

Cette rencontre entre les deux personnalités intervient juste après la présentation du rapport sur l’audit externe du fichier électoral, désormais déclaré « fiable », par les experts indépendants tant nationaux qu’internationaux et après le dépôt lundi dans la soirée auprès du VPM de l’intérieur et sécurité de l’avant projet de Loi sur la répartition des sièges.

Au cours de cette rencontre qui a brossé l’ensemble du processus électoral, le patron de la Centrale électorale a échangé avec le Chef du Gouvernement de la suite des opérations électorales conformément au chronogramme de la CENI.

L’on sait que juste après cette étape de la validation du fichier électoral et du dépôt de l’avant projet de Loi sur la répartition des sièges, le Gouvernement se chargera de présenter le projet de Loi sur la répartition des sièges au parlement pour adoption. Une étape importante qui ouvre la voie à la convocation de l’électorat, prévue par la CENI le 25 juin prochain, pour les élections législatives.

Tout aussi, le président de la Centrale électorale a annoncé le début de la réception et du traitement des candidatures auxdites législatives dans « les semaines qui suivent ».

Pour toutes ces opérations à venir, le Premier Ministre a rassuré le président de la Centrale électorale de l’accompagnement du Gouvernement de la République qui s’est engagé à disponibiliser les fonds nécessaires pour la concrétisation du chronogramme du processus électoral, devant déboucher, au 20 décembre 2023, à la tenue de la présidentielle, des législatives nationales et provinciales.

Signalons que le rapport des auditeurs externes note que : 3 344 183 enrôlés, soit 7,07%, ont été radiés du fichier électoral. Il s’agit de 2 235 798 doublons soit 4,73% ; 976 506 mineurs soit 2,06% ; 140 239 soit 0,2% sont extirpés à cause des photos et enfin, 1559 enrôlés soit 0,0% sont élagués pour données test. En définitive, le fichier électoral de la CENI contient les données validées et fiables, estimées à 43 955 181 électeurs, découlant des statistiques brutes au départ de 47 299 364 enrôlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *