Rdc/EPST – Rentrée scolaire : Les élèves et enseignants reprennent le chemin de l’école !

Les élèves de la République démocratique du Congo en général et particulièrement celles de la ville province 4 septembre 2023, le chemin de l’école. Les élèves ont répondu présent à ce rendez vous de rentrée de classe. La ville a vibré au rythme de bleu et blanc. Elles ont été perceptible dans différentes rues et artères de la capitale aux premières heures du matin. C’est parti. L’année scolaire 2023-2024 quitte bel et bien la Gare. 

La Rédaction 

Les élèves  ont bouleversé comme d’habitude toutes les données du fonctionnement régulier de la ville province de Kinshasa et de circulation routière. Les courses des véhicules, motos, embouteillages, bousculades sont perceptibles ça et là. Ce, dans tous les quatre coins de la ville.

A kinsuka, Mbudi pompage, mimosa, nkintambo, les parents ont été perçu en compagnie des leurs enfants. Certains en voiture, d’autres en bus scolaire et en transport en commun. C’est bien ça le premier jour de la rentrée scolaire à Kinshasa. Du coup, elle dicte sa loi, ses principes & regles et fait adopté une autre conduite ou mode de fonctionnement.

La ville, ses services et sa population vibre au sens dessous sens dessus, tensions et chauffage. Les 9 mois de ce programme de formation, ajouté à cela la saison sèche invitent à chacun de réaménagement et précautions pour ajuster son agenda. Et pour avoir droit  plus tard soit deux mois de calmie aux grandes vacances.

A en croire l’élève Aston Pasupasu, quatrième année de primaire à l’école La Fontaine, les cours ont bel et bien repris lundi, premier jour de la rentrée.

« On a écrit, on a lu, on a même eu un devoir à faire. Nous étions à 19. Nous avions commencé par la prière. J’espère que les absents viendront même demain ».

Pour Michée Biayi, élève finaliste des humanités (6ème Bio-chimie), au collège Notre Dame, dans la commune de la Gombe, est satisfait de cette première journée de cours.

« En général, on va dire que par rapport à toutes les années antérieures, cette nouvelle rentrée est très différente. Auparavant, le premier jour quand on venait, il n’y avait presque pas de professeurs. Aujourd’hui, les professeurs ont d’abord joué le rôle de parents avant d’enseigner, surtout pour nous les finalistes. Ils nous ont conscientisés ».

Et d’expliquer : « souvent quand un professeur entre, il parle de son cours puis il part. Mais aujourd’hui les 4 profs qui sont entrés n’ont pas d’abord dispensé les cours, mais ils ont commencé par nous conseiller. A la première heure, c’était le professeur d’anglais. Il a commencé par la prise de contact avec les élèves. Aujourd’hui nous étions à 25 sur 35 élèves, et à la sixième heure, il est encore revenu pour donner le plan du cours ».

Même constat à l’Institut Notre Dame de Fatima, dans la même commune. La reprise des cours est aussi effective. Le directeur des études fait savoir qu’il y a eu cours jusqu’à 11 heures et après-midi, les enseignants et administrateurs sont entrés en réunion d’évaluation pour cette nouvelle année scolaire.

« Bien que les salles ne soient pas complètement pleines, l’école a ouvert ses portes et est prête à accueillir les élèves pour les cours ».

Il faut souligner que la rentrée scolaire telle qu’indiquée dans le calendrier de l’année scolaire 2023-2024 est fixé à lundi 4 septembre 2023 sur toute l’étendue du territoire national. À Kinshasa, plusieurs écoles ont ouvert les portes pour recevoir les élèves. Dans une note d’information, les Fonds des Nations Unies pour l’enfance « UNICEF » a déclaré s’engager à travailler avec le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique « EPST » afin d’assurer la scolarisation de tous les garçons et les filles et à favoriser le déroulement des enseignements dans des conditions bien plus favorables que celles des années précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *