Coopération bilatérale & développement : Didier Reynders évoque l’appui de l’UE à la justice de la Rdc !

Le commissaire européen en charge de la justice, Didier Reynders, a, lors de son point de presse, mardi 5 septembre à Kinshasa, évoqué l’existence d’ un programme d’appui à la justice en Rdc. Ce programme prévoit une enveloppe de 35 millions d’euros en faveur de l’accès à la justice.

Les décideurs/R.O 

A en croire le commissaire européen en charge de la justice, Didier Reynders en mission à Kinshasa, l ’UE soutient les efforts fournis par le Gouvernement de la Rdc dans le domaine de la justice. Elle salue le recrutement de nouveaux magistrats.

Le commissaire européen Didier Reynders a en outre annoncé un projet de justice transitionnelle :

« C’est l’idée d’organiser l’année prochaine au 1er semestre une conférence internationale à Kinshasa sur la justice internationale, sur la justice transitionnelle parce que la République Démocratique du Congo travaille très bien avec la Cour pénale depuis longtemps. Depuis 2005, certains cas ont été vers la Haye mais il y a peut-être une réflexion à voir sur le rôle d’une justice plus régionale à l’échelon de l’Afrique ou d’une sous-région à la matière ».

Didier Reynders signale par ailleurs qu’il d’autres 14 millions d’euros pour soutenir le processus électoral en cours en Rdc.

Pour lui, il est encore tôt pour émettre un avis sur ce processus mais le plus important reste la participation de tous avec des fichiers électoraux crédibles :

« Le souci, c’est réellement de faire en sorte que les fichiers électoraux soient les plus complets possible, les plus transparents et puis c’est le processus alors qui va suivre. Alors, c’est très tôt pour aujourd’hui pour porter une appréciation, je crois qu’il y a beaucoup d’efforts qui sont faits pour collecter correctement les données en ce qui concerne le fichier électoral mais je verrai effectivement avec la CENI jusqu’où on peut aller, peut-être aussi la manière dont la CENI peut informer les partenaires internationaux de l’état d’avancement du processus ». 

Il faut noter que l’agenda de la mission de Didier Reynders en Rdc prévoit des rencontres avec différentes personnalités du pays dont le président de la République.

Ce haut fonctionnaire européen va conclure sa mission à Lubumbashi, pou aborder la problématique de la responsabilité sociale avec des chefs d’entreprises du secteur minier et agroindustriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *