Élections – Campagne électorale : Noël Tshiani veut ramener le Smig à 1000 dollars américains !

Le candidat à la présidentielle 2023 numéro 19, l’homme de la loi de père et de mère, Noël Tshiani compte hisser le congo sur le standard international en matière de travail. L’un des piliers de son programme fixe le Smig à 1000 dollars américains.

Francine Munyerenkana/R.O

 Le candidat numéro 19 a fait bouger toutes les lignes durant cette législature avec sa proposition de loi dit de père et de mère. C’est un ancien cadre de la banque mondiale. Il promet de mettre son expérience d’économiste au service de la nation. Son projet de société prévoit aussi le volet infrastructures avec la réalisation de grands travaux d’infrastructures à travers le territoire national.

Parcours

Noël Tshiani Mwadianvita est né le 25 décembre 1957 à Ngandajika (actuelle province de Lomami). Il a étudié le leadership et la gestion à l’université Harvard Business School. Il a obtenu un autre titre de doctorat en économie avec spécialisation en banque et finance de l’Université Paris Dauphine, après un MBA dans le secteur bancaire et les marchés financiers de l’Université Adelphi à New York.

Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en gestion financière et fiscalité de l’Université de Grenoble, un diplôme de troisième cycle de l’Institut supérieur de gestion (ISG Business School) à Paris, et un master en économie de l’Université de Liège en Belgique.

Noël Tshiani a presté pendant dix ans en tant que chargé de prêt international chez JP Morgan Chase à New York ; Senior Credit Officer avec la Republic National Bank de New York et un chargé de clientèle avec Citibank NA. Par la suite, il a travaillé à la Banque mondiale en tant que directeur pays et chef de mission pour le développement du secteur privé et financier.

En RDC, il avait co-présidé en 1997 la Commission de réforme monétaire qui a conçu et lancé le franc congolais en remplacement du Zaïre.

Il s’est annoncé en politique de son pays en postulant à la présidentielle de 2018. Mais, il se rendra encore célèbre en proposant, en mai 2021, par la proposition de loi dénommée « de père et de mère », visant à exclure de l’élection présidentielle, les personnes de double nationalité.

Noël Tshiani est l’auteur de cinq livres :

« La force du changement : construire un pays stable, prospère et équitable » (Éditions du Panthéon, Paris, avril 2016);

« Des temps désespérés, des mesures audacieuses : un plan Marshall pour la République démocratique du Congo » (Éditions du Panthéon, Paris, avril 2016);

« La bataille pour une monnaie nationale crédible » (De Boeck, Bruxelles, décembre 2012),

« Vision d’une monnaie forte » (L’harmattan, Paris, 2008),

« Construire des banques centrales crédibles » (Palgrave MacMillan, Hampshire, UK, 2009).

Vision

Noël Tshiani veut « mettre à profit son expérience d’économiste et de banquier pour remettre le Congo sur le point de démarrage du processus de développement économique et social qui pourra profiter à toute la population congolaise».

Il promet, une fois élu Président, d’instaurer un salaire minimum garanti d’au moins 1000 USD par mois en RDC, pour freiner la « fuite de cerveaux ».

La question de la nationalité congolaise constitue aussi son cheval de bataille. En réalité, a-t-il affirmé, « la loi Tshiani, ‘De père, de mère et d’épouse’, c’est la solution aux problèmes du pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *